Bouquin #193 : L’étoile du Nord, de D. B. John

[L’étoile du Nord – D. B. John – VF 2019]

Mais que diable ai-je attendu plus d’un mois pour ENFIN te parler de ce roman tout à fait génial ? Mes excuses, camarade lecteur, mais ce frileux printemps ne me laisse pas tant de répit, et je joue les abonnées absentes sur ce coin du web. Quoi qu’il en soit, me voici de retour, piano piano, pour t’en mettre plein les mirettes avec un délicieux paveton cousu à la grosse ficelle… et terriblement addictif.

Lire la suite

Publicités

Bouquin #192 : Au bord de la Sandá, de Gyrðir Elíasson

[Au bord de la Sandá – Gyrðir Elíasson – 2007, trad. 2019]

Il y a quelques mois, La Peuplade avait renversé mon cœur avec l’inoubliable Nirliit, splendeur nordique pour laquelle je t’engage vivement à prendre ton billet – voyage rugueux, tape-cul, d’une violence et d’une lumière absolue. A peine moins au Nord, mais plus au calme, plus isolée cette fois, me voilà de retour dans le giron de la maison, qui publie cet hiver un roman splendide en terre de lave, au bord de la rivière Sandá…

Lire la suite

Bouquin #190 : Né d’aucune femme, de Franck Bouysse

[Né d’aucune femme – Franck Bouysse – 2019]

Il faut tout de même que je te parle de Rose. C’est important, surtout maintenant, pour qu’un caractère libre chasse de cet espace la nuque baissée de mon précédent billet. Rose m’obsède, à sa manière – une présence douce et opiniâtre. Je l’ai connue il y a quelques semaines et je ne sais toujours pas comment te la présenter, tant elle m’impressionne. C’est une sacré gamine, Rose. Une héroïne sauvage, une lumière.

Lire la suite

Bouquin #189 : Suiza, de Bénédicte Belpois

[Suiza – Bénédicte Belpois – 2019]

Étrange comme ce roman m’a happée et énervée. Comme je l’ai dévoré avidement, le cul sur mes principes, et comme je le rejette à présent – en vérité, c’est Suiza qui s’éloigne comme il est venu, sans trop de bruit ni de conséquences. Pour résumer : je reste perplexe. Pourquoi tant d’éloges pour un texte cousu de saillies machistes, qui semble agir sans but, avec à peine de quoi attendrir ?

Lire la suite

Bouquin #188 : Trouble, de Jeroen Olyslaegers

[Trouble – Jeroen Olyslaegers – 2016, traduction française 2019]

« Trouble » : la traduction française ne pouvait mieux trouver, lorsque l’auteur propose, dans sa version originale, le tout aussi pertinent « Wil », surnom du héros et (quelle ironie !) expression de volonté. Mais « Trouble », bon sang, « Trouble » ! : LE mot précis pour définir cette étrange période que traverse le jeune Wilfried, policier au cœur de poète dans Anvers occupée…

Lire la suite

Bouquin #187 : Une chose sérieuse, de Gaëlle Obiégly

[Une chose sérieuse – Gaëlle Obiégly – 2019]

C’est une bien curieuse chose que cette chose sérieuse qui me plonge en baptême dans l’univers de Gaëlle Obiégly. J’ai laissé mariner l’expérience quelques jours, enchaîné sur d’autres bouquins sans doute plus rationnels, moins effrayants, avant de m’en remettre à ce coin du web qui sera une fois de plus dépositaire d’une lecture étrange, menée à la faible lumière de mes doutes et de mes empêchements. Ça parle d’apocalypse, d’humanité augmentée et de survivalisme – ça parle à mes peurs et au fantasme qui les anime. C’est dense, bizarrement cyclique, porté par la voix obsédante d’un sur-homme sincère et un peu fou. Une prophétie amère dont je ne me dépêtre pas.

Lire la suite