C’est le 1er, je balance tout ! (Juillet – Août 2017)

Deux mois en un encore une fois : je n’ai pas été productive sur ce coin du net durant l’été, et puis ce rythme là, bimestriel, me sied comme un gant. Au menu, comme d’hab : coups de cœur et de mou, trouvailles d’internet et racontage de vie. Zou !

°1

Fotor_150263381855994Je boulotte la rentrée littéraire depuis début juillet, et parmi mes découvertes, le coup de cœur ABSOLU : Une histoire des loups, premier roman d’Emily Fridlund. Je m’effraie un peu à force de lire des avis pas très emballés sur ce roman, car pour moi il vaut de l’or : ne serait-ce que pour l’ambiance, entre nature matricielle et ombre dramatique, ce climat à fleur de peau qui m’a entièrement happée et retournée – quel talent !

Côtés coups de cœur de la rentrée littéraire, je retiens également La fin de Mame Baby, de Gaël Octavia, très juste roman sur les femmes entre elles, dans le soin comme dans la haine, et Mon étincelle, d’Ali Zamir (à paraître le 7 septembre), un roman de tendres marivaudages, très espiègle et doux. Promis, je vous en parle très bientôt !

Fotor_150373240185270Mouais-bof-peut-mieux-faire en revanche concernant Ostwald, de Thomas Flahaut, qui ne casse pas trois pattes à un canard – dommage, car il y a dans cette jeune plume quelque chose de novateur et beaucoup de belles idées, un peu trop emmêlées simplement. A suivre, donc, pourquoi pas, pour de prochains écrits…

°2

Un peu loin d’internet ces derniers temps, je passe malheureusement de moins en moins de temps sur vos blogs (mais avec l’automne et ses séances tricot devant l’écran, tout ceci devrait reprendre). Quelques billets m’ont tout de même donné envie de tout plaquer pour aller boulotter du bouquin sur une île déserte…

Sur Ma lecturothèque, j’ai glané un article pas si enthousiaste que ça sur LE livre en retour de vogue que tout le monde s’arrache en ce moment : La servante écarlate, de Margaret Atwood. Étrangement, le fait qu’Aurélia ne l’ait pas trouvé si extraordinaire renforce mon désir de me forger un avis, et j’ai hâte de découvrir quelle sera ma perception de cette œuvre…

Je n’ai encore jamais lu Ron Rash : si j’en trouve le temps, je commencerai sûrement par son dernier, Par le vent pleuré – les billets de KrolFranca et de Cannibales lecteurs ont attisé ma curiosité !

Et puis la jolie chronique du Livre d’après sur le dernier Chantal Thomas, Souvenirs de la marée basse

°3

Trouvailles de la vie connectée :

Too-Good-To-Go-Strasbourg-application-anti-gaspillage-1

→ cette formidable appli qui depuis quelques semaines m’apporte de la bouffe à moindre frais – j’ai nommé : Too good to go, disponible sur Android et IOS. Chouette principe : pour à peine un tiers du prix réel, l’appli te permet de récupérer un lot d’invendus en fin de journée dans les restaurants/snacks/boulangeries partenaires proches de chez toi. Tout bénef d’un côté comme de l’autre, à condition de prépayer la commande et d’arriver à heure fixe chez le commerçant. Cela ne fonctionne pour l’instant que pour les grandes et moyennes villes (à titre d’exemple, La Rochelle compte une dizaine de commerces affiliés), mais le système reste heureusement en pleine expansion !

87578c87d695166330b7c8d2e0f192299d3ecd0cLa chaîne ô combien nécessaire de Marinette, qui te parle de féminisme avec un regard journalistique bienvenu, c’est à dire : des faits, des témoignages, une réelle volonté de communiquer un propos étayé. Ses réflexions et reportages valent de l’or : notamment la vidéo sur les récits d’avortements et celle allant à la rencontre des marcheuses de Compostelle, qui m’a donné extrêmement envie de me lancer sur le camino en solo, l’été prochain peut-être.

°4

Ce que j’ai fait de beau ce mois-ci ? Un pas à travers mur. Sur le chemin du boulot, chaque jour ou presque, il y a cette jeune dame assise par terre qui me souhaite une « bonne journée, gardez le sourire ». Alors l’autre jour, je lui ai offert sandwich et café avec la misérable impression de ne pas savoir m’y prendre, ni quoi dire ni quoi faire. Ce n’est pas évident, parfois, de dévier des lignes quotidiennes, de sortir de sa trajectoire de passant pour aller vers l’immobile. Cette dame-là a de l’entrain, une voix éraillée en voile sur sa douceur. Je recommencerai.

Dans un tout autre registre, j’ai aussi fabriqué ma propre lessive. Si si, ça compte !

A venir ce mois-ci : quelques semi-efforts, on l’espère, pour sortir le blog de sa léthargie (j’accumule un poil de retard sur les chroniques et ça fait des lustres que je souhaite pondre un nouveau « tu liras moins bête »), et de la lecture à gogo, bien sûr.

Bon mois de septembre, camarade, belle rentrée (littéraire ou non) et succulentes lectures !

Lola

20 réflexions sur “C’est le 1er, je balance tout ! (Juillet – Août 2017)

  1. Je crois qu’on est tous moins connectés l’été et c’est tant mieux (sauf pour les blogs !). Une histoire des loups m’intrigue…
    Et sinon je fais ma propre lessive depuis 7-8 ans maintenant et c’est parfait ! Tu peux acheter des balles de tennis à placer dans le tambour pour battre le linge, ça lave encore mieux !
    Bonne rentrée 😊

    Aimé par 1 personne

  2. J’accumule aussi les chroniques en retard, je me sens moins seule comme ça. La chaîne de Marine est sensationnelle, j’adore m’y pencher et j’apprends toujours de nombreuses choses en plus d’attiser mon côté fort féministe, le féministe d’ailleurs ne devrait être une option pour aucune femme, il y a encore tellement de choses à faire progresser au niveau de l’égalité, c’est pas gagné.

    Aimé par 1 personne

  3. Une histoire de loups et La servante écarlate me tentent énormément. Et comme toi, les avis négatifs (rares pour le second) me donnent encore plus envie de me faire mon propre avis !
    Géniale, cette appli ! Il faut absolument que je jette un oeil !
    Bravo pour la lessive, je n’ai pas encore franchi le pas et il m’en reste encore plein à utiliser donc ce n’est pas pour tout de suite !
    Passe un beau mois de septembre !

    J’aime

  4. J’ai aussi fabriqué ma propre lessive ce mois-ci, et j’adore ! Ca sent tellement bon, ca sent… propre, pas chimique quoi ^^ J’avais aussi fait mon propre produit de nettoyage du sol déjá, et j’adore. Petits pas par Petits pas ^^ En tous cas, je te souhaite un très bon mois de septembre et plein de séances de tricot ! 😀

    Aimé par 1 personne

  5. Le correcteur automatique est passé derrière moi et a tronqué une partie de ce que je voulais dire. Je « n’élirai » pas ton livre, je le lirai et je n’adore pas « à plume » (qui en soi ne veut strictement rien dire) mais j’adore ta plume! Ceci étant, je pense que la majeure partie du message était comprise!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s