Bouquin #212 : Le rêve du village des Ding, de Lianke Yan

[Le rêve du village des Ding – Lianke Yan – 2005]

Il y a trois étés de cela, je découvrais la plume exquise de Lianke Yan grâce au magnifique conte Les jours, les mois, les années. Je m’étais évidemment promis de prolonger très vite l’expérience, notamment avec ses écrits plus politiques – l’auteur fait hélas partie de la longue liste noire des dissidents privés de parole en Chine – et m’étais donc ruée sur Le rêve du village des Ding… Mais je papillonne beaucoup (beaucoup trop !), et ledit bouquin a finalement sommeillé dans mes étagères jusqu’à tout récemment. L’effroi, cela dit, fut intact. Car sous un ton confinant presque au burlesque, une Chine macabre se dévoile : celle des mensonges d’état et des illusions perdues ; une Chine rurale, rouge canicule et brisée par l’ignorance…

Lire la suite

Bouquin #84 : Les jours, les mois, les années, de Lianke Yan

[Les jours, les mois, les années – Lianke Yan – 2009 pour la traduction française]

Un homme, vieux. Un chien, aveugle et fidèle. Et cet unique pied de maïs, dressé de tout son vert contre une sécheresse terrible, et pour la survie duquel l’aïeul et son compagnon borgne se battent pendant des jours, des mois, des années sans eau ni espoir. C’est un récit-combat, tissé avec la soie des contes et les enseignements de la parabole. J’ai aimé ce texte de Lianke Yan jusque dans sa moelle, pour sa foudroyante beauté et sa réalité bien trop cruelle, pour l’expression poétique d’un combat millénaire, pour sa plume orale, simple et magnifique à la fois… Lire la suite